Civilisation et caricatures
Donjon de propos de caniveaux !

20 mars 1917

Coucy-le-Château (Aisne), le donjon, photographie d’Alfred Normand, 1891, archives départementales de l’Aisne.


Les attentats islamistes en France et Autriche révèlent crûment la lutte entre les civilisations et la place des religions . D'un côté, une civilisation européenne issue de millénaires de peuples sédentarisées et de l'autre une civilisation de bédouins chevauchant sans frontière avec sabre et poignard . Dans ce contexte, dans les temps médiévaux, la civilisation européenne érigea, après les palais romains les chateaux forts dont Coucy est l'emblème sinon l'icône. La civilisation arabo-musulmane apporta un livre sacré autorisant les pillages et l'esclavage. Pour des bédouins du désert, rien de plus naturel. Il ne s'agit pas aujourd'hui de confronter les deux civilisations dans leurs pensées premières : l'univers est vaste et sans doute chacune d'elle correspond à des nécessités géographiques et climatiques . Ce qui oblige à réflexion, c'est l'interpénétration et la hiérarchisation de l'une sur l'autre. Maintenir le plus fort donjon en ruine est absolument un coup de poignard dans le dos de la civilisation européenne . Les jacobins, républicains, francs-macs qui se prétendent les lumières qui éclairent le monde, voient-ils bien ? Le refus de reconstruire le plus bel emblème d'une civilisation qui glorifie la souveraineté du citoyen de base, n'est-il pas une pièce accordée à la civilisation des sans racines qui ne concoivent les jardins que au sein du paradis, les femmes que comme des objets de passades et les chefs guerriers comme des envoyés de Dieu ? Le djihad promeut clairement un combat contre les valeurs occidentales judéo-chrétiennes qui séparent le spirituel du matériel, l'immobilier du mobilier, la vie sur terre et la vie éternelle . Pourquoi, des Européens d'aujourd'hui ne voient-ils rien et s'aveuglent avec les libertariens de l'époque des lumières ? Messieur, regardez les ruines de Coucy, vous comprendrez pourquoi cet état de ruine vous condamne à l'errance spirituelle, à la dhimmitude et à la vie de servantes écarlates .