Le Donjon de Coucy.

Pour donner une base solide à l' amitié de la France et de l' Allemagne,
il faut le reconstruire !
Site de soutien à l' action de l' Association pour la restauration du Donjon comme témoignage d'une Europe définitivement pacifiée
S.M. Otto de Habsbourg , partisan déclaré de la reconstruction du Donjon de Coucy , est décédé le 4/7/2011.
L'ARDOCC tient à honorer la mémoire de cet européen illustre et visionnaire.
Il a sauvé les principaux monuments rhénans . Il voulait aussi et même prioritairement donner un sens à l'Europe en relevant Coucy
Page d'accueil-*- Pourquoi ce site ? -*- But de l' Association.-* - Nos soutiens.-*

-le triste centenaire-*-Coucy et ses érudits juifs-*




- Contactez nous !-*
- Für unsere deutschen Freunde.-- For english-speaking friends !-* -La Pétition au PE.-* -Liens-*




    Coucy vu par un aquarelliste né au pays     




Pour aller à Coucy.
C'était avant 1914, l' un des monuments les plus visités de France.

si vous vous demandez pourquoi, ce monument est toujours en ruine, voyez comment en 2018; le Conseil départemental le traite !


la brochure du Département de l'Aisne
Richesses de l'Aisne
Eloge de la Ruine
Déchirez la !



Pourquoi le "Folies des Grandeurs ?"

Notre lettre au Président :


Le 10 septembre 2018


Monsieur Nicolas Fricoteaux

Président du Conseil Général de l'Aisne Rue Paul Doumer

02013 Laon cedex


Objet : Richesses de l'Aisne ou éloge de la ruine



Monsieur le Président ,



Le Conseil général que vous présidez a publié une revue sur papier glacé voulant illustrer les « Richesses de l'Aisne » dans laquelle une page de verso est concédée à Coucy-la-Merveille sous le titre de « Folie des Grandeurs ».


Le texte, qui suit une photo très manipulée et fallacieuse des ruines considérables se veut objectif et rappelle que ce monument était le troisième le plus visité de France. Il est totalement lacunaire quant à son histoire millénaire , surtout il n'aborde pas le fond du problème qu'est le décret de Doumer qui a stipulé que ce monument resterait  « à l'état de ruines pour montrer aux générations futures la barbarie du peuple allemand  » .


La situation de ce monument est certes une folie et celle de l'administration des Monuments Nationaux est une complaisance d'aliénation perpétuelle . Décider sans aucune consultation des peuples qu'un monument détruit soit un symbole de haine pour les générations futures , c'est là que réside la folie . Les jeunes de France, d'Allemagne et du monde entier rejettent absolument l'approche du titre qui laisse à croire que la destruction soit la résultante d'une folie de grandeur. Tous les grands monuments du monde exaltent une volonté naturelle de l'humanité au dépassement et à la recherche d'une grandeur au delà des raisons raisonnantes .


Par votre titre et l'absence de citation du Décret Doumer, vous vous faites des acteurs d'une pusillanimité sans pareil, du défaitisme absolu et d'un mépris pour les 12 millions de morts que les guerres mondiales ont entraînés par une folie de dirigeants débiles , pas du tout par la faute de la grandeur d'un monument quasiment millénaire .


Votre titre trahit de très viles pensées d'abandon et de complicité politique avec le message de haine qui altèrent les volontés des peuples allemands, français et européens, voire mondiaux à la préservation des monuments historiques et à la reconstruction de ceux qui ont été détruits par fait de guerre. La reconstruction est devenue un devoir universel à la suite de la décision de l'ONU que la France d'ailleurs a signé, voire promue .

La vraie grandeur est là. Tous les pays d'Europe ont rebâti leurs ruines . Voilà la grandeur ! . L'Ardocc vous laisse l'accusation de folie .


Croyez vous qu' Otto de Habsbourg, fils du dernier empereur Austro-Hongrois, croyez vous que les membres de l'Association Internationale de Castellologie allemande , croyez vous que les membres de l'ARDOCC soient fous, alors que tous militent et ont milité pour la reconstruction du donjon de Coucy comme monument symbole de l'Europe  ?


Le souhait d'abolir le message de haine, le projet de retrouver un site touristique phénoménal, est un projet simple, peu coûteux et riche d'un potentiel symbolique énorme . La richesse pour l'Aisne est dans la reconstruction . Il est d'ailleurs étrange que «  la folie des grandeurs » chapote l'éloge du travail de l'association de mise en valeur du site qui , elle œuvre pratiquement sans moyen, dans le sens d'une vraie valorisation de la richesse .


Cette voie honorable est à encourager , hélas, comme le montre le siècle passé , et tant que le message de haine et barbarie ne sera pas fermement et définitivement aboli par une action européenne d'entente entre les deux Etats français et allemand et l'appui financier de l'Union européenne, la misère sera là et votre opuscule la plus belle contribution à la désespérance de notre jeunesse.

Vous comprendrez que c'est avec une très profonde tristesse que nous ne pouvons que recommander à tous de déchirer votre revue . La grandeur , c'est d'abord l'objectivité puis le courage ,

Certes, nous n'ignorons nullement la situation ambigüe du département vis à vis de l'Etat et du service des monuments nationaux sur le sujet . Pour autant si la situation révèle une part importante de folie , le département se déshonore en ne disant pas toute la vérité et en prenant la défense de positions qui ruinent les populations locales bien au delà du coût que représente la réhabilitation de ce monument unique au monde .


Veuillez agréer , Monsieur le Président, mes salutations républicaines attristées par un défaitisme et une occultation qui ont trop duré et vous prie de prendre connaissance de l'article du journal d'Aachen( Aix la chapelle) où a été commémoré le centenaire de la destruction et qui exprime un regret sincère puisque même le Prince Héritier d'Allemagne était contre , laissant clairement entendre que c'est le haut-commandement militaire , qui adoubera Hitler qui a pris seul la décision à l'encontre de la volonté du peuple . Nul doute que si le message de haine avait disparu en temps utile, la seconde guerre mondiale aurait pu être évitée .


En ces années récentes où le monde est confronté à l'Islamisme et au délitement de l'Union Européenne, il serait bon que le département analyse plus objectivement et courageusement la place de la région dans l'histoire et dans les valeurs de civilisation qu'elle a contribué largement à promouvoir jusqu' à une époque encore récente .


Pour l'ARDOCC



Louis Trémolières

29 rue du bois l'abbé

02700 Frières-Faillouêl

www.donjondecoucy.com

mail. Louis.tremolieres@orange.fr